Tuesday 24/05/2011

Hackerspace à Nanterre

PremierCI_01

Tuesday 24/05/2011

Avec l’organisation rationnelle de la cuisine et la présence de l’eau courante, tout devient plus simple dans la préparation des repas. Pour nous sustenter, quelques membres nous ont préparé des lasagnes bolognese accompagné de doucette fraîche puis suivi d’une salade de fruits frais simple et efficace.

The work is net
Le lab a récupéré deux jolis téléphones VoIP fabriqués par un grand constructeur de matériel de réseau. Manifestement, le fait de les voir posés sur une étagère et donc inutilisés a fini par titiller deux de nos joyeux drilles : un tel équipement est forcément sujet à expérimentation. Une simple recherche sur l’Internet a permis de trouver le micrologiciel (firmware) ad-hoc et le mode opératoire technique pour les mettre en œuvre. Moins d’une heure plus tard, les systèmes serveurs requis avaient été installés sur un ordinateur et nous disposions déjà d’un réseau téléphonique interne. Quelques téléphones portables ont également été abonnés à ce private network via une liaison sans fil. Ce petit amusement est donc tout fait prometteur et il est fort probable que le réseau téléphonique crée va croître à l’avenir.

Rappeurs
Les travaux sur la réalisation d’une imprimante 3D Reprap se poursuivent gentiment. L’un de nos membres a déjà bien avancé dans la collecte de matériel en vue de réaliser la partie mécanique. D’autres ont poursuivi le débogage de certaines cartes de commande électroniques qui n’en font qu’à leur tête. Enfin, un autre membre a amené une nouvelle tête d’extrusion fort bien réalisée. Au rythme ou vont les choses, il est réaliste de penser que le lab aura au courant de l’été sa première imprimante 3D opérationnelle.

Vidéo blague
L’un de nos membres a trouvé une petite caméra CCD couleur à sortie CVBS dans une poubelle en ville. C’était l’occasion de faire un petit test en vue d’identifier une éventuelle panne. Surprise : elle marche parfaitement et a donc manifestement été jetée car plus usitée. Elle dispose d’un zoom manuel et d’un mode macro assez performant, ce qui permet de s’en servir comme loupe électronique. Sur un petit écran genre subnotebook, l’agrandissement obtenu est d’environ 10X ce qui est tout à fait honorable. L’avantage de ces vielles caméras, c’est qu’on peut enlever facilement le filtre IR et faire de la « night vision » (voire plus encore, ah ! ah !).
Enthousiasmé par les bons résultats obtenus, on en profite pour descendre de l’étagère un projecteur vidéo antédiluvien qui a atterri au lab on ne sait comment. Lui non plus n’a pas encore été testé car – pour le moment – seul des appareils de mesure standard ont été installés sur les paillasses de la zone électronique. De ce fait, il n’y a pas de mire vidéo au lab. Mais pour un premier essai, la petite caméra fera très bien office de générateur vidéocomposite. Et re-miracle : le projecteur vidéo fonctionne également. Nous n’avons pas (encore) vérifié si ce vidéoprojecteur est multi-synchro et du coup accepterai aussi un signal VGA voire SVGA. Certes avec la caméra CCD, l’image est de qualité acceptable bien que de luminosité plutôt moyenne. On n’a pas pu s’empêcher de s’amuser avec ce système en faisant un peu de larsen vidéo.

Circuits réprimés
Depuis le temps que l’on en parlait entre nous, on a enfin réalisé notre premier circuit imprimé ! Cela faisait des mois que quelques membres avaient la fibre chimique pour se lancer dans cette action, mais inlassablement, les travaux d’aménagement, la poussière des travaux, le manque de place ont réprimé leur enthousiasme. Pourtant tout arrive et le « grand soir » s’est enfin présenté. Un dessin de pistes (artwork) a été réalisé sur un logiciel spécifique. On passe ensuite à l’impression du typon sur feuille plastique transparente suivie de l’insolation de la plaque de circuit imprimé présensibilisée à l’aide de (méchants) ultraviolets. Le processus se poursuit par la révélation du dessin lithographique suivie de la gravure chimique. Dans l’enthousiasme général, on s’est même abstenu de caler le processus, sachant qu’il n’est pas très critique et qu’un réglage « à la truffe » serait suffisant pour ce premier essai. Et effectivement, le résultat était tout à fait présentable au regard du matériel basique mis en œuvre. A moyen terme, le lab envisage de mettre en place en zone chimie-biologie des équipements et des processus bien plus performants afin de pouvoir réaliser sur place, des circuits imprimés de qualité adaptés à nos exigences les plus élevées.

PremierCI_01PremierCI_02

PremierCI_04

PremierCI_05PremierCI_06


Premiers essais
Honneur au responsable, le président de l’association Electrolab a eu le privilège d’être le premier à tester notre trône installé dans la salle de bains, complété d’un système d’évacuation des eaux usées dont la mise en place vient de se terminer récemment. Pour cela, nous avons kidnappé le président pendant vingt-quatre heures pour un gavage réglementaire composé de trois boîtes de cassoulet grand format premier prix, suivi d’un kilogramme de riz à peine cuit et de deux grands bocaux de pâte à tartiner aux noisettes (ceux dont les seules arachides utilisés pour les fabriquer sont en photo sur l’étiquette). On poursuit avec une grande boîte de choucroute dégustée froide et délicatement nappée de chantilly, pour terminer avec un quatre-quarts bien sec et huit bananes réduites en purée.
Enfin, pour déclencher le processus, 3…2…1…Ignition, on « fait « couler » le tout avec un bon litre de thé dépuratif léger, préparé avec douze sachets à infuser et quarante-huit morceaux de sucre.
Réussite totale : la plâtrée présidentielle et le rouleau entier de papier toilette consommé pour l’occasion ont été évacués manu militari dans les égouts nantérriens par notre nouvelle pompe de relevage.
Afin de clore cette petite histoire couronnée de succès sur seconde note humoristique, on notera que lors de la rédaction de la notice en anglais de ce superbe appareil, le fabricant a eu le bon goût de traduire le terme « pompe de relevage » par un o-combien délicat « macerator ». Tiens? Il ne m’avait pas semblé avoir vu de sortie « biogaz » sur cet appareil…