New year’s day

Hackerspace à Nanterre

New year’s day

Certes, on n’était pas le premier de l’an mais c’était la première réunion de l’année 2011 et l’on pensait que la soirée allait être calme. Oh surprise, une quinzaine de personnes ont fait le déplacement et l’on ne tenait pas autour de la grande table. De nouveaux sympathisants ont souhaité humer l’air du temps et se sont joints à nous pour se faire une idée plus précise de l’ambiance du lieu, notamment en partageant le repas habituel.
D’ailleurs, les courses faites dans l’urgence en fin d’après-midi ont juste permis de rassasier tout le monde. Manifestement, certains ont été mis à la disette pendant les fêtes de fin d’année… Si l’effectif des gourmands continue de croître à ce rythme, on va devoir investir dans des ustensiles de cuisine pour collectivités !

Au menu :
– saucisson et salaisons du pays;
– spaghettis bolognese;
– fromages ;
– galette des rois accompagnés de cidre doux et de jus de pomme artisanal.

Par chance, personne n’a avalé la fève musicale (avec pile et générateur de mélodies) contenue dans l’une des galettes! On n’imagine pas la tête du toubib qui pourra entendre un jour un tel gadget au travers de son stéthoscope.

T’as fait quoi ces derniers temps ?
Comme c’était la « rentrée », on s’est un peu raconté nos lendemains de fêtes. L’un des membres nous a montré ses photos de vacances DIY.
Une escapade à Maribor ? Un séjour à Mogador ? Un grand périple dans les steppes Tchouktches? Rien de tout cela : pour lui les fêtes c’était à la maison dans le sept-huit, avec ambiance « brick and mortar » pendant une semaine. Il a joué de la disqueuse et du burin, manié de concert le plâtre et l’enduit afin d’installer un bar « antisismique » entre la cuisine et le living en profitant des conseils avisés des autres membres du lab, toujours prêts à défier les lois de la pesanteur… en délicatesse :]
Les dimensions du linteau en acier utilisé à cet effet et la solidité du zinc permettront de soutenir les fûts les plus volumineux et les levées de coude les plus lourdes, voir même éventuellement une ou deux danseuses. Du grand art!
Aux dernières nouvelles, il ne reste qu’à fignoler la commande électrique des spots à led aux couleurs chamarrées… Bientôt en projet open source sur le wiki bien sûr ;).

Et le lab dans tout ça ?
Pour rafraîchir la mémoire des anciens et présenter le lab aux nouveaux arrivants, un petit point est fait sur l’état du lab à ce jour:

  • l’asso est en cours de création, on attend le retour de la paperasse;
  • l’ouverture du lab n’est pas complètement officielle, puisqu’on est pas assurés, pas conventionnés, pas « autonomes » (notamment en eau+sanitaires). Plusieurs actions prioritaires ont été identifiées pour changer cela à court terme;
  • en attendant l’ouverture 100% officielle, malheureusement assez peu d’activité sur la mailing list & le wiki à ce jour ; à chacun de faire évoluer cela, puisque même si le lieu n’est pas encore pleinement opérationnel/utilisable, un lab est avant tout un lieu de rencontre… qui peut parfaitement être virtuel dans un premier temps ! A chacun de mettre son grain de sel sur le wiki, la ML, … et éventuellement, à charge du bureau/CA de décider de quelques projets « quick win » qui pourront être rapidement mis en place et servir de vitrine/attracteur pour le lab.

Chat alors
Suite aux dernières discussions que nous avons pu avoir notamment sur le wiki concernant le christmas toy hacking, nous avons profité d’être tous ensemble pour démonter l’un des gadgets électro-mécaniques rapportés par les membres pour ce projet, d’essayer de comprendre son fonctionnement et d’imaginer des usages possibles à un tel objet une fois détourné par nos soins.
Dans un premier temps, nous avons tenté de deviner l’architecture interne du jouet en étudiant les mouvements et le cycle d’animation de l’engin. Est il animé par un, deux ou trois moteurs ? comment sont ils commandés ? Comment sont effectuées les transitions entre les phases de marche, de miaulement et de rotation de la tête ?
En disséquant la pauvre bête, nous avons été plus que surpris par l’ingéniosité qui a été nécessaire pour réaliser cette stupide chose qui marche et qui produit un miaulement plus que pénible. En effet, l’ensemble des mouvements complexes réalisés par le chat sont en fait uniquement dus à un seul moteur et un astucieux jeu d’engrenages !
La compréhension du fonctionnement du jouet a été d’autant plus fastidieuse que l’assemblée était plus habituée à manipuler FPGA et micro contrôleurs en tous genres que des bielles et engrenages en plastique.
Un paragraphe sur cette surprenante conception mécanique sera prochainement ajouté à la page Toy Hacking avec photos et explications à l’appui. En attendant, voici une petite vidéo du striptease félino-plastique auquel nous avons eu la chance d’assister :).

Bons plans
Un nouvel arrivant (et futur membre ?) nous a suggéré de partager et centraliser nos connaissances et bonnes idées concernant l’approvisionnement et l’achats de composants et matériaux. Dans l’immédiat et en attendant une éventuelle solution plus élaborée, il a été décidé de se servir de la mailing list du lab pour échanger lesdits bons plans. Celui qui a un besoin rédige un message en ce sens. Les sachants se manifesteront d’emblée pour lui donner leurs meilleurs tuyaux.

Bon plan
– Hé, là c’est presque le même titre qu’au paragraphe précédent. Y’a pas un blème ?
– T’inquiète, ici on va parler métrique. C’est pas pareil.

La réunion au sommet qui s’est ensuivie a validé le fait qu’il fallait continuer à ne pas brûler les étapes en démarrant les nombreux projets apportés par chacun et que le grand chantier de ce début d’année reste de terminer au plus vite l’aménagement du lab.
Et la priorité est a nouveau au gros oeuvre : ragréage, carrelage, plomberie et sanitaires.
Afin de bien identifier les travaux à réaliser, d’optimiser l’achat des matériaux et de mieux décider de l’aménagement du lab, il a été suggéré de réaliser un plan à l’échelle.
Deux membres se sont improvisés maîtres arpenteurs et ont mesuré précisément la zone électronique. Les côtes ont été reportées dans un softiciel ad hoc. Reste plus qu’à mettre en oeuvre nos talents de « home designer » pour aménager cet atelier et ses dépendances.

Projets à brève échéance
On ose le dire, ce site web relate fréquemment des événements liés à des chantiers et travaux d’aménagement : c’est et cela reste à ce jour le sujet dominant dans notre action de communication.
Afin de diversifier quelque peu la prose et d’éviter aux lecteurs de penser que le lab prépare en réalité à l’examen des sections « bâtiment et travaux publics », il a été décidé de faire avancer de manière significative quelques projets bien ciblés. L’objectif est de les mener à terme à brève échéance et de les publier sur le wiki. Qu’on se le dise, on ne manie pas que la truelle au lab ! Il doit bien y avoir un fer à souder quelque part ! ah, on me fait signe que non, il est sous la pile de trucs là bas…

Nouveaux arrivants
– Chouette des nouveaux amis !
– Encore perdu : maintenant on va parler des nouveaux équipements.

En effet, pendant les vacances, le lab s’est enrichi d’une table à insoler, d’une graveuse de circuit imprimé verticale ainsi que d’un banc de reprographie et d’une alimentation à découpage industrielle. Un (voire deux ?) lave-vaisselle sont annoncés. Quelqu’un a suggéré d’en transformer un en graveurse à circuits imprimés (glups! Même la Mère Denis n’aurait pas osé!).
Un membre offre également un trône neuf avec pompe de relevage et broyeur intégré. Un équipement indispensable pour parer à tout problème de transit.

Pédale douce
En partant, l’un des membres constate un problème de transmission sur son vélocipède : l’une des pédales n’est plus solidaire de l’axe du grand plateau et du coup ça « pédale dans le vide ». Or, à cette heure avancée, le lab était déjà fermé. Qu’à cela ne tienne, on répare dans la rue. Quelques coups de clé bien serrés plus tard et c’est reparti vers de nouvelles aventures pour ce fier destrier à deux roues.
En fait ce bel animal mécanique ne sait pas encore que son temps est probablement compté. Le coup de mou dans le genou, cela ne marchera plus le jour où il sera transformé en vélo électrique…